Au pays des hippies chinois
  

Au pays des hippies chinois

Dali, Chine le 07/09/2010

 

Bonjour a tous!

Apres avoir joué aux profs de français pendant deux semaines à Chengdu, nous avons repris les routes, direction le Yunnan.

 

Le Yunnan

 

Le Yunnan est une région située au sud-ouest de la Chine, dont le nom signifie « au sud des nuages ». Un proverbe chinois, en parle ainsi : « Même après avoir traversé sept montagnes et sept mers, on n'arrive pas encore au Yunnan. Il est presque aussi loin que la Lune, et celui qui en vient vient de la Lune ». Même si ce proverbe est un peu dépassé à l'époque des aéroports, il n'a pas perdu tout son sens.

Le Yunnan, bien que très touristique garde son Histoire et ses particularités. C'est dans cette région que vit une grande partie des minorités ethniques de Chine (sur les 56 minorités officielles du pays, 25 sont présentes au Yunnan) et on peut rapidement se perdre dans les petits villages traditionnels qui font le charme de cette région. On se retrouve ainsi dépaysé, transporté dans un autre univers. Un sentiment très fort, un peu comme celui que nous avons eu en Mongolie où sur le lac Baïkal.

Mais il ne faut pas croire que le Yunnan est uniquement composé de villages traditionnels. Oh que non ! Notre train depuis Chengdu nous a déposé à Kunming, qui est la ville principale de la région Nous n'y avons passé qu'une journée, la ville ne représente aucun intérêt et n'est qu'une capitale économique et industrielle possédant un aéroport. Et puis, on commençait à en avoir franchement marre des villes !

 

Nous n'avons donc pas traîné et nous avons enchaîné notre voyage direction la vieille ville de Dali. Nous avions déjà entendu beaucoup de commentaires positifs sur cette ville, et je savais déjà un peu à quoi m'attendre car j'y ai fait un tour avec mon père quelques années plus tôt. Pour Marie par contre la découverte était totale.

Dali est donc une petite ville vraiment charmante et qui a réussi (malgré les vagues de touristes) à garder tout son charme. Tout ici se passe tranquillement et (même si le bruit des klaxons persiste) nous nous sentons loin des grosses villes industrielles de Chine... Nous sommes au pays des hippies chinois...

 

Femmes sur le marche

 

Le pays des hippies chinois

 

Comme je l'ai dit, plusieurs minorités peuplent le Yunnan. La principale dans la région de Dali est celle des Bai, qui de manière traditionnelle cultive les plantes de cannabis. On en trouve donc un peu partout dans la région, sans que cela ne pose de problème a personne... ou presque !

Il y a deux ans (ou plus cela dépend un peu des témoignages) les policiers de Pékin sont venus faire une « descente » dans la région et ont cherché à supprimer « la partie visible de l'iceberg ».

Car il faut savoir qu'il y a peu encore, des « pieds de Ganja » poussaient vraiment partout, même au cœur de la ville, dans les rues, devant les bars ou les habitations.

Toute cette extravagance a donc été « matté » et quelques sanctions ont été prises (punition pour les chinois, expulsion pour les étrangers) mais le gros de la culture et en fait resté.

Les champs de cannabis sont désormais (plus ou moins) cachés dans la montagne ou au bord du lac Ehrai. Nous en avons même trouve un énorme dans le jardin de notre couchsurfeuse !

Un pied au bord de la route

(Un petit pied, trouvé au bord de la route)

 

Momo et Coco

 

Nous dormons chez Momo et sa grande amie (et voisine) Coco. Coco et Momo (cela pourrait faire le titre d'une bande dessinée) sont donc elles aussi des sortes de « hippies chinoises ». Elles se définissent elle-même comme « very lazy » et vivent très simplement. Nous ne savons pas trop ce que fait Coco, mais Momo vend des petits « bibelots » en laine, qu'elle fait a la main avec la technique du crochet. Grosso modo c'est comme du tricotage sauf que c'est fait avec un crochet.

Momo a découvert le couchsurfing il y a un mois et depuis enchaîne les « visiteurs » jours après jours. En même temps que nous surfait un couple d'italien et ce soir arrive un Coréen. Très bonne ambiance, décontractée et.. lazy.

Il y a vraiment une atmosphère particulière dans cette ville, ou nous nous sommes sentis à l'aise très rapidement (et non je ne dis pas ça à cause du cannabis !). En fait une amie (Nolwenn), que nous avions rencontré quelques temps auparavant à Chengdu, travaille dans le bar du coin, et nous avons également fait d'autres belles rencontres. Du coup c'est un peu comme si on était à la maison et qu'on allait rejoindre nos potes le soir. Ca fait du bien.

 

Le lac Erhai

 

Mais bon, nous ne nous sommes pas laissé happer par ce confort hippie et nous sommes partis a la découverte des villages avoisinants, au bord du lac Erhai.

Erhai, signifie « oreille » et convient très bien à ce lac qui a bien une forme... d'oreille ! Nous voulions en faire un bout à vélo, mais le temps n'étant pas vraiment clément nous avons du rabattre notre choix sur les bus et « touc-touc »

 

Le lac erhai depuis la Montagne

(Vue sur le lac depuis la Montagne)

 

Le touc-touc est un moyen de transport assez répandu ici, et ne sert pas uniquement « d'attrape touriste ». Le touc-touc est simplement une moto (mais genre une très vieille mobylette) qui se retrouve encastrée dans un compartiment pour le chauffeur et une petite «charrette bien aménagée » pour les passagers. Mais attention, même si ça a l'air marrant, gare aux fesses ! Au bout d'une demi-heure de touc-touc, à être secoué dans tout les sens, on commence à en avoir un peu marre... Au bout d'une heure je ne vous raconte pas !

 

Notre touc touc en panne..

(Notre chauffeur repare norte touc touc...)

 

Mais cela vaut le coup et nous avons ainsi atteint un petit village, Shuang Lang, situé de l'autre côté du lac. La vie y est encore plus tranquille qu'à Dali, et (peut être pour la première fois du voyage) on s'est vraiment senti en vacance. Ce n'était plus le voyage, c'était uniquement des vacances...

Notre auberge (pas de couchsurfer évidemment dans un village comme celui-ci) était située au bord du lac, et nous pouvions prendre nos petits dej le matin sur la terrasse (oui je sais, ça fait rêver), le tout pour... 4 euros par jour !

 

Notre Hostel

(Notre petite guest house... tranquille... juste tranquille...)

 

Nous avons donc passé quelques jours dans ce petit paradis, en se baladant dans la montagne ou les rizières le jour en en rentrant dans notre petite guest house le soir.

Les habitants étaient vraiment amicaux et n'avaient pas vraiment l'habitude de voir des « touristes » comme à Dali. Du coup nous avons pu en prendre certains en photo et leur montrer par la suite, ce qui permet un contact rapide et facile.

 

 old men in the streets

(Keep cool budy!)

 

Demain nous allons nous balader dans la « vallée des fleurs » ! C'est un barman français qui nous en a parlé et apparemment, aucun touriste ne connaît le coin (pas même les touristes chinois)

 

Puis se sera la descente du Yunnan, dans le Xishuangbanna, la région la plus verte et tropicale de la Chine, à la frontière du Laos !

 

 

         La cuisine chinoise

 

Comme beaucoup nous l'on demandé (à travers les commentaires ou emails) voici un petit point sur ce que nous mangeons en Chine...

 

On ne mange pas de chien ! Il ne faut pas croire TF1 et les chinois ne vont pas tuer leur animaux de compagnie chaque mardi pour nourrir la famille ! La viande de chien coûte très chère, et n'est mangée que dans de rares occasions et seulement dans certaines parties de la Chine (principalement le nord). Et puis... les français mangent bien des grenouilles !

 

On mange par contre quelques « aliments » un peu particulier. En voici quelques un parmi les plus excentriques :

-          Les vers. Alors bon, il ne faut pas s'attendre a un vers vivant se tortillant entre vos doigts et que vous enfournez dans votre bouche. On mange en fait l'intérieur du vers, ce qui ressemble un peu a un spaghetti et a un goût de pomme de terre. Un couchsurfer à Luoyang nous en avait fait manger avant de nous dire ce que c'était... bonne technique !

 

-          Les oreilles de cochon et les cous de canards. Ca nous n'en avons mangé qu'une seule fois. Le dernier jour de nos « cours de français » nos élèves nous avaient rapporté quelques spécialités locales. C'est finalement pas mauvais même si le cou de canard était très très épicé !

 

-          Les pattes de poulet... Mon dieu ce que c'est mauvais ! A la fois le goût et l'allure, je trouve ça immonde. Mais Marie n'est pas du même avis que moi et se régale régulièrement en s'envoyant quelques bonnes pattes de poulet achetés dans des sachets plastique sous vide. Elle est glamour ma copine...

 

-          Le sang de canard. Particulier mais pas mauvais. Alors bon, ne croyez pas que vous allez boire un grand verre de sang de canard (avec le sang qui coule sur votre gorge, un peu comme dans « True Blood » pour les connaisseurs). Le tout se présente de façon compact (un peu comme du tofu) et est apparemment très bon pour la santé

 

Sang de cannard

(Le sang de cannard.. en forme rigide...)

 

 

Sinon il est assez difficile de parler de tout ce que nous pouvons manger en Chine, tant la cuisine est variée. Le pays étant immense, chaque région a sa spécialité. Ainsi le Sichuan est réputé pour sa nourriture épicée et ses « hot pot », sortes de bouillons géants ou tout le monde partage la nourriture.

 

Il faut tout de même que je parle des Botz. Nous en trouvons depuis la Sibérie et les gens en mangent également dans l'Asie du sud (Laos, Vietnam, ...) Il s'agit d'une sorte de boule de pain (si on peut appeler ça du pain) dans laquelle on peut un peu ce qu'on veut. La plupart sont à la viande, mais certains seront au riz, à l'œuf, ou encore aux haricots rouges (c'est les plus mauvais).

Ca ne coûte vraiment pas cher et c'est bien utile quand on a faim.

 

Et pour finir je mentionnerais les « salades de pâtes » que l'on peut acheter dans la rue. Ca se mange froid, c'est très bon et ça permet de manger pour trois fois rien.

 

Voila voila, un récit un peu long aujourd'hui mais nous avions tellement de choses a vous raconter !

Merci a tous de nous suivre, et comme d'habitude n'hésitez pas à vous inscrire sur la newsletter (ci ce n'est pas déjà fait) ou de nous rejoindre sur Facebook.

 

A bientôt les amis !!

 

 

 

 

 

Commentaires

 Patricia
Bonjour,
Vous avez éveillée ma curiosité avec cette vallée des fleurs près de Dali
Pourriez vous en dire qq mots après votre visite. Je me rends tous les ans au Yunnan et je pense passer à Dali l'été prochain. Merci
http://chine-ethnic.pagesperso-orange.fr/
 Micheline
Bon appétit,a votre vous allez vous régaler avec les bons petits plats confectionnés par Maman bisous à vous deux
 Micheline
à votre retour vous allez vous régaler de déguster les bons plats de Maman bisous à vous deux
 Alexia
A un moment j'étais gavée de voyages, le mien, le votre, celui d'autres amis... J'étais bien contente d'avoir un chez moi ! Mais au bout de quelques mois et en lisant votre blog, je me dis que c'est à refaire dès que possible ! Surtout dans ces régions qui ne m'attiraient pas au départ, et qui finalement sont à voir. Le monde entier est à visiter ! Bonne route les amis
 Anne
trop bien l'histoire glamour avec les pattes de poulets mon pauvre romain nous aimons bien ronger dans la famille !
 Nathalie
J'attends vos nouvelles histoires avec impatience sur votre blog: c'est hilarant et super interessant!



Autres récits de voyage

Autres Recits en Chine