Laos, suite et fin!
  

Laos, suite et fin!

Don Det, Laos le 22/11/2010

 

Novembre, le froid, les feux dans la cheminee, les bonnets, les echarpes, l'esprit de Noel qui essaie de s'immicer en chacun de vous... Et bien cette annee, on ne voit rien de tout ca !!!!! (ou vraiment pas grand-chose)

 

Noel au Laos

 

Oh oui je commence par une petite « pique » pour vous expliquer a quel point il nous est difficile de comprendre que c'est l'hiver... nous n'avons pas vu la couleur d'un jean ou d'un pull depuis... heu... je ne sais plus combien de temps, t-shirt, short, plusieurs douches par jours parce que oui, desolee de vous annoncer ca comme ca mais au Laos, en ce mois de novembre 2010, il fait tres chaud !

Depuis notre dernier recit, Romain a dit aurevoir a son elephant prefere, nous sommes retournes a Pakse pour redescendre voir le Wat Phou a Champassak, puis terminer par les 4000 iles avant de partir pour le Cambodge !!

 

Le Wat Phu ??? Le Wat quoi ?

Pour les fans d'histoire vous pouvez cliquez sur ce lien qui vous en dira un peu plus... http://fr.wikipedia.org/wiki/Vat_Phu

 

Wat Phou

 

Ce temple se trouve a 8 km de Champassak (ou nous logions), le proprietaire de notre Guest House nous explique que c'est tres sympa d'y aller en velo !!! Alors zou on enfourche nos "bekane" et c'est parti pour 8 km. A l'aller, on regarde les paysages magnifique, les vaches, chevres, cochons et autres animaux en tous genre qui se baladent sur la route, le soleil parait timide en ce debut de matinee mais c'est pas grave !!! Forcement, quand on arrive il se met a pleuvoir ! On attend un peu, ca se calme, ce qui nous permet d'aller explorer le Wat Phou sans trop se casser la figure sur ses innombrables marches. On vous laisse regarder les photos histoire que vous vos fassiez une idee de ce que c'est.

 

Wat
 
...
 
.

 

 A priori, c'est du « pipi de chat » a cote des temples d'Angkor que nous allons decouvrir d'ici quelques jours (ca va envoyer du bois j'ai l'impression !)

Mais il y avait quand meme un petit truc mysterieux dans ce temple, un je ne sais quoi qui vous laisse un peu en apesanteur pendant la visite, c'est toujours tres bizarre de se retrouver dans un endroit aussi charge d'histoire. En effet, ce temple fut construit par les ancetres des Khmers qui essayaient de reproduire le Paradis sur terre.

 

Wat Phu

 

 Et il est temps de partir... sous une legere bruine... « allez on est pas en sucre, ca va pas nous tuer » Sauf que 2 minutes apres etre montes sur nos velos, une averse « de malade mental » nous est tombe dessus. 8 km sous une pluie de mousson, on s'en rappel je peux vous le garantir. En rentrant, le gerant de la guest house etait litteralement mort de rire en nous voyant, genre « ah ces farang (« etrangers » en Laossien), ils sont quand meme pas tres futes »

 

 Le jour de notre depart, nous rencontrons 4 francais, les questions habituelles se posent « Vous voyagez combien de temps ? » « Vous allez vers le nord du Laos ou vers le sud ? » « et apres vous allez ou ? » « et sinon vous venez d'où ?? » Cette derniere question est souvent assez drole car de mon cote j'explique que je viens du nord de la France (Effet « bienvenu chez les ch'tis » garantis, tout le monde connait) et Romain doit a chaque fois donner une explication sur « Mais ca se trouve ou Lons-le-Saunier ?? » Sauf que cette fois-ci, la personne qui se trouve devant nous est natif de Lons et meme qu'il etait surveillant dans le lycee de Romain. Se retrouver au beau milieu du Laos et rencontrer un de ses anciens pions, c'est pas mal quand meme !! Bon pas le temps de parler de leurs passes, il faut y aller 

 La question se pose alors « mais on fait quoi ? Il nous reste 15 jours de visas au laos, mais pas grand chose a faire dans les parages » Romain me propose de partir des le lendemain aux 4000 Iles. Si vraiment on s'ennuie et bien on partira plus tot !

Toujours pour ceux qui veulent savoir ce que sont ces 4000 iles, vous pouvez vous cliquez http://www.laos-roads.fr/voyage/sud-laos/4000-iles.htm. Mais sinon vous pouvez y aller et comme ca vous pourrez vous rendre compte par vous meme a quel point ces endroits sont superbes :)

 

Les 4000 iles, un paradis sur terre en mode « Lao Time »

 

don khon

 

Je ne peux pas vous cacher que nous etions vraiment impatients de voir a quoi pouvait bien ressembler cette juxtaposition d'iles plus ou moins grande, a la frontiere du Cambodge...

Et bien si nous devions decerner le prix de l'endroit le plus reposant et le plus cool de la Terre, nous n'hesiterions pas a le donner aux 4000 iles ! Ces iles sur lesquels on se deplace a pieds, a velo, en mobylette et dont le seul moyen d'acces et la pirogue.

On se rend tres rapidement compte que, ca y est, la haute saison a commencee. Les bagpackers sont toujours aussi presents mais nos amis les « touristes en valises a roulette » (50 ans, CSP+++, des degaines de nouveaux riches) sont arrives eux aussi Youhouhouuuuuuuu !!!! Evidemment, on n'a pas trop eu envie de faire « amis-amis » avec eux, et les voir se galerer avec leurs 4 valises a roulettes (pour 2 personnes evidemment) dans les mini pirogues qui nous menaient a notre premier arret, c'etait juste hilarant !!

Notre premiere escale s'est faite sur l'ile de Don Khon, qui se trouve a quelques metres du Cambodge. Une petite ile super jolie, ou on peut faire des balades a velos tres sympa, aller voir des cascades, et meme des dauphins d'eau douce (nous ne les avons pas vu car ca coutait un peu un bras d'aller les voir). On est meme tombe sur une plage de sable fin, comme nous ne sommes pas tres sympa, nous avons une video, rien que pour vous (la video arrievra plus tard... dsl)

 

On se rend compte aussi que l'ile est remplie de francais, on ne peut pas faire 100 metres sans en rencontrer un... (Question : Mais pourquoi les francais voyagent autant ??? Bah qu'est ce qu'il se passe ? On n'est pas bien en France ???? Mouahahahah)

Nous sommes meme invites par un groupe de hippie (un peu anarchiste... mais juste un peu) a aller manger un cochon qu'ils ont tue le matin meme. Ambiance cool Raoul, on commence a se sentir tres bien sur cette ile !

Mais le lendemain on part sur une toute petite ile a cote de Don Khon, Don Det. Le traverse se fait par un pont qui relie les deux iles, Romain a encore fait une video rien que pour vous (toujours pas sympa) (elle arrivera un peu plus tard elle aussi)

 

Alors la on nous avait prevenu, plus relax que cette ile, tu meurs. Les cartes des resto sont ponctuees de happy pancakes, happy shakes, happy... ce que tu veux, ainsi que d'un « petit sachet de bonheur a ramene a la maison » (ecrit noir sur blanc dans le menu)

L'avantage des petits endroits, c'est que vous vous faites vite reperer, donc si vous restez plus de 4 jours sur la meme ile (ce qui est notre cas) vous faites un peu parti de la famille, on vous met une double ration de ce que vous avez commande au resto (avec un petit clin d'œil du patron genre « on a rien vu hein !! »)

Et l'autre avantage de ces petits endroits, c'est que vous pouvez prendre le temps de connaître un peu les gens qui vous entoure. Alors nous sommes devenus super potes avec le proprio de notre guest house (qui venait fumer sa clope sur le balcon de notre bungalow le soir), avec sa femme et toute la petite famille (il nous est arrive de garder leur bebe quelques minutes alors qu'ils devaient aller faire des courses, ca va ils nous font confiance)

 

4000 iles

 

Et puis vous entendez parler d'une « organique farm » tenue par un francais et une australienne, Alex et Dominique. Alors on y va, accompagnes de nos copains de voyage Marie et Jerome, l'endroit est juste superbe, ils ont tout construit a deux (dont la maison en 3 mois, respect) et rapidement cette ferme bio devient un peu notre QG. La nourriture est juste delicieuse et c'est tellement bon de manger une vraie salade du jardin avec une vraie vinaigrette qu'on en redemande. C'est toujours interessant de rencontrer ce genre de personnes, des voyageurs pure souches qui ont deja bien explore la planete. Ils ont decide de s'installer au Laos pour quelques temps en se disant que si ca marche c'est bien sinon, ils trouveront autre chose a faire. En tout cas ca marche leur resto « bio » ! Et ce que j'apprecie plus particulierement, c'est l'humilite de ces personnes, pas le genre « donneur de lecon » ex : « Nan mais tu sais la societe c'est nuuuuuullllll alors nous on a decide de la quitte parce que c'est nuuuuuuuulllllllll la societe et les politiques ils sont tous pourris !!! » Et bien non pas ce genre de discours au menu, juste un couple HYPER sympa qui cherche a vivre comme ils l'entendent, en ne faisant aucun discours a ceux qui les entoure et ben moi je dis Bravo et Merci !!! En plus grace a Alex et Dominique nous avons pu manger un canard agremente de petites pommes de terre a l'ail... un vrai bonheur pour nous a qui la bonne nourriture francaise commence a manquer serieusement !!

 

Romain in the field

 

Et voila comment nous avons reussi a passer deux semaines completes sur deux micro iles, a comprendre comment se passe le « Lao Time », a observer les Laossiens, a parler avec eux, a jouer avec les enfants, a se promener et a tomber en arret devant tout et n'importe quoi...

 

Velo dans les champs

 

Demain nous serons au Cambodge, le Laos va nous manquer c'est certain, nous sommes vraiment tombes amoureux de ce pays. Alors nous ne lui disons pas adieu mais plutot, a tres bientôt...

 

The end

 

 

Commentaires

 Anne (Chamonix)
Merci pour ces récits, images et ambiances d'un voyage vraiment pas comme les autres. On découvre des lieux hors des chemins battus et ça fait plaisir de voir que tout ça existe encore
 Marlène
Waouh...
Donc c'est noté le Laos ça déchire!!!!
 Amanda
Comment ça à très bientôt...??? Vous pouvez narrer tous les récits que vous voulez sur l'Est de la FRance aussi et sur ces joooolis marchés de Nowel!! OOOh ooh oh, Joyeux Noel!! Nan nan, pas un mot sur Laos and Co, m'en tape! Wai wai j'suis comme ça!
 Nathalie
Magnifique voyage
 Maman
merci merci et encore merci pour tout le descriptif on s'y croirait j'ai un peu plus chaud.......ET LES PHOTOS ! wouhaaaaaaaaa je veux y aller aussi GROS BISOUS
 Mélo
c'est juste horrible de lire cet article a la pause repas à manger un steak haché de viande inconnue , entre deux cours soporifiques, dans un local syndical qui sent pas bon et qui donne vue sur Metz ou il pleut pleut et pleut encore ...
J'avoue : vous mettez de la couleur dans cette journée !! continuez bien ... on pense à vous souvent !
gros bisous
 Sylvie
merci d'avoir réchauffé ma pause déjeuner alors que la température commence à bien baisser dans le Noooooooord
 Juliette
Tu vois en rentrant d'un cours heyper pénible, sous la pluie, posée sur son canapé avec un thé bien chaud, ton ptit récit ... c'est du bonheur..!



Autres récits de voyage

Autres Recits en Laos