Le lac Baikal (et autres aventures incroyables)
  

Le lac Baikal (et autres aventures incroyables)

Irkutsk, Russie le 25/05/2010

 

Bonjour tout le monde! Un long recit aujourd'hui, mais qui je l'espere en vaut la peine! En effet on a eu des aventures assez magiques ces derniers jours! ... mais je vous laisse decouvrir tout cela...


Apres les aventures rock’n roll de Moscou et du transsiberien, nous goutons desormais au calme de la province Russe! … Revenons ensemble sur ces derniers jours “calmes et mouvementes a la fois” !


     Irkutsk


Nous avons decouvert Irkutsk après nos quatres jours de transsiberien, autant dire que nous etions content de sortir du train! Nous avons rapidement fait la connaissance de Misha et de son ami Slava qui est devenu notre hote dans cette petite ville.

Slava, qui vit avec son petit frère Roman, a la particularite de ne pas parler un mot d’anglais (ou presque)! Pour la premiere fois, nous nous retrouvons avec un hote avec qui nous devons parler avec les mains! Et franchement, c’est excellent! Alors on dessine, on parle chacun dans notre langue, on croit qu’on se comprend, finalement on se comprend pas … ou peut etre que si, il y a toujours un doute! Mais au moins, ca rigole !

Nous avons donc passé quelques jours a Irkutsk (notamment pour faire nos Visas pour la Mongolie que nous venons d’aller chercher) puis nous sommes parti au Coeur du lac Baikal, sur la petite ile d’Olkhon. 

 

     Le lac Baikal

Il est assez difficile de decrire tout ce que nous avons pu voir sur cette ile. Je peux juste qualifier les paysages de grandioses, impressionants, hallucinants.. surealistes ! Le lac etait encore gele lors de notre visite (il commencait a degele le jour ou nous sommes parti) et la neige le recouvrait. On se sentait donc comme au beau milieu du pole nord, perdu au milieu d’un paysage blanc et glace. Comme la saison n’a pas encore vraiment commence nous avons egalement pu nous retrouver seuls lors de nos escapades, ce qui est definitivement plus agreable que d’etre entoure de flots de touristes.

Lac Baikal 



        L'ile d'Olkhon

 

Apres 7h de trajet en minibus et en ferry, nous arrivons dans un petit village au centre de l’ile d’Olkhon. L’ensemble du village n’est compose que de maisons en bois. L’electricite est presente juste depuis quelques annees et il n’y a pas d’eau courante ou autre confort europeen. Mais l’ensemble est tres agreable. Pas de maisons en beton, donc pas d’immeubles, donc pas de gros buildings, de supermarches, de banques, ou encore de distributeurs... Qu’est ce que l’on s’y sent bien! 

Pour les routes c’est pareil, aucune route “goudronnee” mais que des petites pistes plus ou moins praticables. Les chiens courent dans les rues, tout comme … les vaches ! Ici tout est en liberte, pas d’enclots, pas de barrieres (on se croirait chez Yakamoneye!)

 

les vaaaaches 

 

         Nikita’s place

 

 Nous avons dormi dans l’auberge de Nikita, une sorte de petite communaute au bord du village. Comme pour le reste du village, les batiments sont en bois, et on se chauffe en faisant du feu dans les chemines. Les repas se passent dans la “cantine commune”, les toilettes sont un sceau un peu ameliore, et il faut s’inscrire pour prendre la douche (qui finalement ne marchait pas vraiment). On apprend donc a vivre un peu differement, et encore une fois, ca fait plaisir ! L’auberge est remplie de touriste “bagpackers” et c’est la premiere fois pour nous que nous nous retrouvons avec d’autres “aventuriers”. L’ambiance est donc decontracte est bon enfant. 




Mais maintenant que j'ai pu un peu decrire le decors, voici la vraie aventure du jour... !!!


La veritable histoire : Les heros du jour



Le dernier jour de voyage sur l’ile nous etions en train de marcher au bord du lac, sur les plages de sable. A un moment nous voyons au loin une silhouette, sur la glace recouvrant le lac, en train de bouger… Tout de suite je dis a Marie : “Regarde y a un mec qui marche sur le lac!! Truc de fou!! Je veux faire pareil!! “. Elle me regarde d’un un air un peu desabuse avant de me dire que c’est un peu dangereux et que c’est pas forcement la meilleure idée que j’ai eu. Plein d’entrain nous nous approchons de ce petit homme debout sur la glace. Apres quelques instants ou j’ai failli le rejoindre nous comprenons qu’il est en fait bloque au beau milieu du lac et qu’il ne peut pas revenir. On arrive a parler avec les mains (c’etait un pecheur russe) et on lui fait comprendre qu’on va chercher de l’aide. En fait Il avait la gueule de bois et, on ne sait pas trop comment ni pourquoi, il a voulu aller decuver sur le lac. Bref…

Nous nous mettons donc en route pour aller chercher des secours. On trouve quelques russes en train de travailler, on essaye de leur expliquer, on parle avec les mains, on dessine sur le sol, mais pas moyen de se faire comprendre.

On croise ensuite un petit groupe de quatres touristes anglais. On decide alors que Marie va repartir, avec nos amis anglais, pour reparler au pecheur et lui dire “t’inquiete bonhomme, on gere, te fais pas de soucis!” et que de mon cote je vais rejoindre l’auberge de Nikita pour aller chercher de l’aide. Je repars donc en courant et sur le chemin je vois une petite chapelle avec des cloches a cote. Je me rappel vaguement que sur le site de couchsurfing il y avait un pretre sur une ile du lac Baikal qui parlait anglais… J’essaye..,

Je me retrouve ainsi a parler avec Sergei, pretre et couchsurfer, qui parlait aussi bien russe, que anglais … ou encore francais ! Je lui explique la situation et nous repartons ensemble (et avec un ami a lui) dans une petite camionette que vous avons charge de planches de bois.

On retrouve donc notre pecheur, toujours bloque, et la commence un sauvetage digne d’alerte a Malibu version “pays des glaces”. On pose les planches par terre, pour repartir le poids, et petit a petit on se rapproche du pecheur, lui lance une corde, et on le ramene sur la terre ferme ! Mission reussi ! Sergei nous confira plus tard qu’il n’avait jamais fait cela avant mais qu’il etait sur de lui, comme si cela etait sa “mission” d’aller sauver cet homme. Comme tout cela s’est deroule le jour de la Trinite, on peut y voir une tres belle symbolique.

mission de sauvetage 



Notre nouvel ami pretre-couchsurfer nous invite par la suite a le rejoindre a 21h pour prendre le the et sonner les cloches ensemble !
A 21h tapante nous sommes donc devant la petite chapelle orthodoxe qui surplombe le village. 

 

on sonne les cloches 

Nous retrouvons Sergei, et …sonnons les cloches ensemble ! Un moment juste magique et inoubliable ! C’est incroyable comme il y a des jours ou l’on se sent heureux, ce jour la en faisait parti!

 


Apres nous suivons Sergei dans sa maison ou nous retrouvons sa femme, Anastasia, son fils et sa maman ! On prend le the, on boit du vin de communion, on parle, on rigole, bref encore un moment unique et magique ! Lorsque nous repartons, Sergei nous offre un “Omoul” fume (le Omoul est un poisson local qui ne vit qu’au lac Baikal) et a chacun une petite icone orthodoxe. Il nous explique aussi que le lendemain matin il sonnera les cloches a 9h pour notre depart de l’ile.

Apres cette grosse journee, nous allons nous coucher, pour quitter le lendemain matin cette petite ile paradisiaque en direction d’Irktutsk. Et,lors de notre depart le lendemain dans le minibus, nous entendions au loin une melodie, comme un son de cloche …

 

 

Commentaires

 Pas question de dire comment je m'appele !
Moi je retiens surtout que Marie a sauvé Romain d'une mort lente et douloureuse ! Vouloir aller se promener sur un lac gelé alors qu'il dégèle ! Ya pas de doute c'est vraiment une idée Romainesque ça !
 Cuni
Bravo St Trini ! "Je veux faire pareil!!" ça m'étonne même pas, t'as un peu sauvé ton double sur ce coup, sauf que toi t'a même pas besoin d'être bourré pour les trucs de dingue? genre ce voyage ^^
 Vince et Ariane
Bonjour! nous ne vous connaissons pas mais Serguei nous a fait passer l'adresse de votre blog et de votre récit, il faut dire qu'on l'a rencontré cet hiver! Alors c'est bien sympa à lire, tout ça. On lui avait meme fait un petit portrait sur le site du Monde. Pour info voici les liens:
notre blog: www.aroundzeworld.com; l'article sur le baikal: http://aroundzeworld.com/?p=351http://aroundzeworld.com/?p=351http://aroundzeworld.com/?p=351; et le portrait de Serguei: http://www.lemonde.fr/opinions/chronique/2010/01/25/sonneur-de-cloches-sur-l-ile-d-olkhon_1296064_3232.htmlhttp://www.lemonde.fr/opinions/chronique/2010/01/25/sonneur-de-cloches-sur-l-ile-d-olkhon_1296064_3232.html
Sinon on vous souhaite pleins de bonnes choses pour votre voyage. Malheureusement nous avons interrompu le notre pour des raisons de santé, alors profitez à fond!
à bientôt, Vince et Ariane
 Monique Revigny
Merci pour ce conte plein de fraicheur et poésie à bientôt pour la suite
 Vjp lardy
votre récit est super,bravo
on vous envie
vivez si m'en croyez...comme disait le poète!be happy et à bientôt le (trés) grand plaisir de vous lire.biz des lardy
 Micheline
Formidable vos aventures
que de découvertes,et aussi quel courage
 Garance
Rolala vous avez réussi à me refiler des frissons et une petite larmouchette, je dois bien l'avouer. Quelle fabuleuse aventure, ça donne envie... On pense très fort à vous, et on attend la suite avec impatience. Bisous les amis et bonne chance pour la suite
 Dominique
A la manière d'un carnet de voyage, vos récits nous entraînent à la découverte des différents pays que vous traversez.Vos aventures sont riches de rencontres et votre voyage est un véritable périple. De plus il y a de belles photos. Bravo, vous nous faîtes rêver !
 David
Mes petits amis, tout ça nous montre en quioi c'est magique ce que vous faites... et moi aussi j'ai la petite larme à l'oeil..
Sinon Marie, un enfant, qui t'aime bien, toi ????
Bon préparez votre guide, moi je pars bientôt là c'est bon je suis décidé !
 Pier Chat
Votre ami Sergei a l'air tellement bon et souriant, même en le lisant !... on regrette encore plus de ne pas avoir été à vos côtés. Mais on vit toutes vos aventures grace à vos récits et c'est bien ce qui nous console et nous plait tant... Encore !... et merci.
 Monique
Je découvre votre blog et je vous félicite pour votre audace, vous réalisez vos rêves et vous en sortirez grandi... cette histoire sur le lac est tout simplement incroyable, le russe alcoolisé n'est pas prêt de vous oublier !!! une amie de Pierre
 Sergei
Merci de votre recit, chers amis...
Le lendemain de notre rencontre j'ai rencontre Valeriy, "le bourre avec la gueulle-de-bois" qui vous passait ses reconnaissances-remerciements. Il expliquait qu'il avait passe une soiree d'adieu de l'autre cote de la petite mer et puis il ne se rappele plus comment il se trouvait face au bord de l'ile Olkhon avoir franchit la petite mer. Il attendait sur le bloc de glace environ 5 heures avant de vous rencontrer miraculeusement. Lorsqu'on est ivre on se sent tout puissant, mais je ne savais pas que cette puissance suffisait pour marcher 15 km sur la glace fondue de Mai au milieu du lac le plus profond au monde! Il est vrai ce qu'on dit que Dieu seul vient en aide pour les souls solitaire :-)
Amicalement,
Sergei
 Anne Lise
Wah..vous m'avez mis la larme à l'oeil!
 Pier Chat
Même si Gringette qui a bien repris ses esprits me fait rire, je suis d'avis de vos admirateurs. Belle histoire et bon moment de lecture. On devient accroc. Bravo, c'est super ! Vous faites des émules et des émus !
 Anne
comme c'est beau ce récit ...dans la vie on fait des bonnes et mauvaises rencontres c'est a nous de savoir choisir ...La, vous n'avez pas vraiment eu le choix mais quelle merveilleuse rencontre. j'ai l'mpression par moment d'etre dans un roman gros bisous a tous 2 et vivement la suite
 Pam
Elle est très belle votre histoire... et c'est vrai que c'est très bien écrit... on sent toute l'émotion de vos rencontres... vous êtes touchés par ceux que vous croisez, et lorque que vous l'écrivez c'est le lecteur qui a son tour est ému... jolie histoire à raconter aux enfants... jolis souvenirs : après tant d'aventures on revient différent et si riche...
bonne route
 Gringette ayant repris ses esprits
Trouver un mec bourré en Russie franchement ça devait pas être difficile... Vous auriez pu inventer une autre explication, non ?! Genre un mec qui était caché en Sibérie depuis 1950 et qui en avait marre d'attendre que Staline veuille bien mourir, et qui du coup et ben il s'est enfui et que comme il connaissait pas le pays et ben il s'est retrouvé bloqué...
 Aurel
C'est beau :')
 Man
En voila une belle histoire ! Vous voila devenus sauveteurs de pêcheur alcoolisé !!! je ne m'attendais tout de même pas à ça.....
gros bisous à vous 2
 Marlène
ENORME.
Superbe récit.
Vous écrivez de mieux en mieux, ou bien les histoires sont de plus en plus belles...
Et je les attends toujours avec impatience.
Bonne continuation.



Autres récits de voyage

Autres Recits en Russie